20 juin 2024
25, rue de Ponthieu, 75008 Paris
À la une

Les startups niçoises qui vont compter en 2023 : #2 earthquake entreprise

Des nouvelles startups qui atterrissent et un Demo day en septembre… la composition de cette année a de quoi éblouir au CEEI, l’accélérateur de la Métropole Nice Côte d’Azur. Positionnées, sur des nouveaux marchés, les nouvelles startups ouvrent une brèche dans un futur probable. Avant de les rencontrer en septembre prochain au CEEI pour un Demo day, découvrez les futurs fleurons de la tech azuréenne pendant tout l’été… Cette semaine, place à Earthwake Entreprise, une société déjà implantée sur le territoire qui propose, via un système de pyrolyse ingénieux, de valoriser les déchets plastiques en énergie (gasoil, essence, gaz).

François Danel, en plus d’être le (jeune) doyen de cette sélection de startups en train d’atterrir sur notre territoire, en est également le bon samaritain. Après un passage par Sciences Po à la fin des années 80, il s’est très vite spécialisé dans l’associatif, rejoignant notamment Action Contre la Faim dès 1990 en tant que directeur financier, célèbre ONG présente dans 40 pays dont il finira par devenir Directeur général de 2007 à 2013. Ces dernières années, tout en étant Directeur du développement durable de la société d’import-export Emeraude International, il a participé à la création de deux associations : Moteur!, qui aide les jeunes issus de milieux populaires en France, et Earthwake Entreprise, qui lutte contre les déchets plastiques en Afrique.

Aujourd’hui, si Earthwake Entreprise devient une société à part entière, elle n’en reste pas moins sur le même créneau, mais avec un petit truc en plus. François Danel nous explique ce dont il s’agit : « C’est un équipement de pyrolyse innovant appelé Chrysalis et capable de valoriser les déchets plastiques en polyéthylène et polypropylène en énergie (gasoil, essence, gaz). Auto-suffisant en énergie, cet équipement, inséré au sein de quatre conteneurs, est facilement installable au plus près des gisements de déchets plastiques. » 

D’ici 2025, en venant compléter les solutions de recyclage déjà existantes en France, cet équipement permettrait de passer de 28 % à 100 % de déchets plastiques recyclés. Mobile, autonome, écologique et affichant un rendement impressionnant (1000 litres de carburant directement exploitable par jour à partir d’une tonne de déchets), la Chrysalis est une solution qui s’adresse en outre à beaucoup de secteurs : aux collectivités territoriales cherchant à valoriser leurs déchets plastiques, aux pays en développement confrontés à la pollution, aux entreprises françaises du BTP ou du secteur agroalimentaire, aux territoires insulaires exportateurs de déchets, aux multinationales dans le cadre de leur politique RSE, etc.

Présidée par le comédien Samuel Le Bihan, qui s’est récemment installé à Nice, et déjà implantée sur le territoire – la société fait rouler les Bennes à Ordures Ménagères de la Communauté de communes de Puget-Théniers avec le carburant de plastique produit par l’un de ses prototypes – Earthwake Entreprise ambitionne donc un partenariat à long terme avec la Métropole. Comme le dit François Danel en guise de conclusion : « Nombre de startups s’appuient aujourd’hui sur une base territoriale tant au niveau des soutiens institutionnels que des financements que des réseaux d’experts. 

Notre implantation sur la Métropole et en Région Sud s’inscrit dans cette vision. » La chrysalide risque donc bien de se transformer en papillon, et c’est bel et bien à Nice que ça se passera.

Les prochains champions français de l’innovation sont de la partie au CEEI : Ch3ck vous facilite la vie en supermarché grâce à son ticket de caisse digital et interactif. Soutenue par Antargaz, Earthwake Entreprise recycle, elle, les déchets plastiques en carburant. Accompagnée par BPI France, Legapass sécurise des données personnelles et sensibles avec du cryptage de haut niveau. De son côté, Synantoo transforme le monde du travail avec une plateforme immersive et collaborative. Too Sports propulse un nouveau market place pour équipements sportifs de seconde main. Quant à Wavenn, la plateforme d’épargne responsable, elle s’implique dans la lutte contre le réchauffement climatique. Elles sont déjà installées à Nice. Le CEEI est leur prochaine station. Vous pourrez les rencontrer lors d’un Demo day en septembre prochain. Stay tuned !